IMG_7906

photo : Raphaëlle Jeune

Compagnonnage

L’Atelier Vivant

École européenne supérieure d’art de Bretagne


En partenariat avec La Criée et en écho au cycle Festina Lente, l’Atelier Vivant de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, poursuit son exploration des transformations de nos relations au vivant, en se plaçant sous le signe de la lenteur.

L’Atelier vivant est un atelier de pratique plastique pour explorer les transformations de notre relation au vivant. Créé en 2019, il est coordonné par les enseignantes chercheuses et /ou artistes Raphaëlle Jeune, Caroline Cieslik et Karine Lebrun.

Nous souffrons d’une dissonance cognitive entre nos vies rythmées par l’accélération technologique et sociale, et la nécessité de prendre le temps de nous relier au monde, aux autres, au vivant. Pour sa quatrième année, l’Atelier vivant choisit de temporiser, d’éprouver des moments de suspension et d’attention, d’observation et de décentrement, au diapason de la vie qui, lentement, mute et se reproduit. Nous choisirons les zones frontières, entre milieu construit et milieu naturel, mais aussi et surtout le milieu forestier, celui des arbres, du silence ou des chants d’oiseaux, des saisons, de l’hibernation et du refuge. (Raphaëlle Jeune, Caroline Cieslik et Karine Lebrun)

Plusieurs temps seront mis en place en partenariat avec La Criée, dont :
- À l’automne 2023, des rencontres avec l’artiste-paysagiste forestière Léa Muller dans sa forêt à Bourg-des-Comptes, pour y inventer des protocoles de perception au ralenti et éprouver sa régénération.
- Les 28 et 29 mars 2024, deux journées d’études avec ateliers pratiques et conférences, auxquelles seront également associés les étudiants de l’Agrocampus Rennes et de l’ESAD de Valence.



CR_TORTUE-FESTINA-LENTE

Cycle

Festina Lente

2023-2025