cahier_extrait_web

Éléonore Saintagnan, carnet de recherches à Ouessant – copie du registre d’oreilles de moutons de la mairie de Ouessant, 2005  (extrait) 

Territoires EXTRA

Résidence à Rostronen

Eléonore Saintagnan


A l’occasion du projet Territoires EXTRA#4, Éléonore Saintagnan est invitée en résidence dans le Centre-ouest-Bretagne, en partenariat avec La Fourmi(e) à Rostronen. Elle y poursuit ses recherches autour des relations que les animaux entretiennent avec les humains, selon un mode de travail à la croisée de l’enquête ethnographique et du récit mythologique.

Depuis plusieurs années, Éléonore Saintagnan travaille à travers son travail plastique, la question des relations entre l’homme et l’animal. Passionnée par ce sujet, elle a glâné depuis des années des histoires qui alimentent un travail de vidéo à la croisée entre documentaire et fiction. Dans La Grande Nouvelle, projetée début 2020 à La Criée, elle racontait notamment l’enfance de Jean-Pierre Brisset, un fou littéraire persuadé que l’homme descend de la grenouille.

Dans Une fille de Ouessant, elle abordait le sort des humains de l’île en s’intéressant au vagabondage des moutons sur ce territoire particulièrement restreint et circonscrit, et à l’histoire de leur race.

Dans Les Bêtes sauvages, elle revenait sur des cas d’animaux transportés loin de leur milieu naturel dans les années 1980, et relâchés à l’état sauvage dans de nouveaux paysages.

Ces récits renvoient à une question d’actualité : celle de la négociation entre l’homme et l’animal dans un contexte de bouleversement du climat et de destruction de la biodiversité.

A l’occasion de sa résidence de recherche dans le Centre Ouest Bretagne, Eléonore projette un travail de recherche auprès d’agriculteurs et d’éleveurs qui côtoient les bêtes au quotidien, ainsi qu’un travail de repérages avec l’idée de porter ces récits à l’écran. Invitée en résidence dans une ferme labellisée Bio, elle ira à la rencontre d’un fauconnier, d’une bergère, d’éleveurs de cochons… et plongera dans les archives du COB pour découvrir l’histoire d’un procès ecclésiastique contre les sauterelles qui a eu lieu en 1516 à Tréguier.

Pour Territoires EXTRA #4, La Criée et Passerelle développent un projet commun en Kreiz Breizh — coeur de Bretagne — à mi-chemin de leurs métropoles d’attache. S’appuyant sur le contexte local, ses caractéristiques humaines, rurales et patrimoniales, Territoires EXTRA #4 vise à bâtir un projet de création et de transmission
interrogeant la notion de rencontre avec l’art en train de se faire, dans des contextes non artistiques. Cette édition conjointe est l’occasion d’interroger, à travers le déplacement temporaire d’ateliers d’artistes au coeur d’exploitations agricoles, les rapports à la nature, à la culture, à la production.

La première résidence a eu lieu entre juillet et septembre 2020 dans le cadre du dispositif «Champs d’expression». L’artiste Lei Saito a été accueillie pendant un mois dans une ferme d’agriculture raisonnée. À l’issue de la résidence une restitution des œuvres produites a fait l’objet d’une exposition à la ferme.



EleonoreSaintagnan_MarieFrancoise-266x400

Exposition

L’Œuf pondu deux fois

Éléonore Saintagnan

du 14 décembre 2019 au 23 février 2020

2020_TE_LeiSato_p9269417

Territoires EXTRA

Lei Saito

exposition du 27 septembre au 25 octobre 2020