Abstracto El Dorado

Runo Lagomarsino

Runo Lagomarsin, vue de l'exposition They watched us for a very long time, La Criée centre d'art contemporain, Rennes, 2015 © Benoît Mauras

mur peint couvert de feuilles d’or, 400 x 350 cm

Le mur doré Abtracto El Dorado renvoie tout à la fois à l’abstraction et au mythe de l’Eldorado. Ce mythe, apparu au XVIe siècle, désigne une contrée d’Amérique du Sud où les cités étaient construites en or.

Relayée par les explorateurs espagnols, sa recherche nourrit les récits des voyageurs et motiva la conquête de l’Amérique latine. Abstracto El Dorado fait également référence à l’histoire de l’art latino-Américain en reprenant partiellement le titre et l’esthétique de l’œuvre Abstracto en dorado réalisée en 1968 par Mathias Goeritz à l’hôtel Camino Real de Mexico.

Les œuvres de Runo Lagomarsino jouent sur les anachronismes, la symbolique des éléments, les déplacements de points de vue, mais aussi sur la poésie et le langage

Pour aller plus loin