007_XX

Léa Muller, vue de la fôret de la Chalouzais

Résidence de recherche, de création et de transmission

Peux-tu imaginer l’endroit dans lequel je vis et où pousse la forêt ?

Léa Muller

forêt de la Chalouzais


Depuis quatre ans, Léa Muller cultive les trois parcelles de sa forêt de la Chalouzais. Elle y plante, cultive, coupe, habite, teste, observe, allie le sauvage et le domestique.

La résidence qu’elle y déploie tout au long de la saison 2023-2024 sur une invitation de La Criée lui permettra d’inviter d’autres artistes, chercheur·ses et expérimentateur·trices, mais aussi voisin·es agriculteur·rices ou chasseurs, élèves et étudiant·es à partager expériences et pensées de terrain autour de la question de la régénération. Cette mise en commun des approches et des regards concourra à construire des liens et des alliances entre espèces, paysages et pratiques.

Et de se demander : qu’est-ce que faire art ? Une pratique de l’observation ? Une pratique d’ensemencement et d’enracinement ? Une pratique de réparation et de régénération ?



CR_TORTUE-FESTINA-LENTE

Cycle

Festina Lente

2023-2025

Léa Muller, photographie argentique, vue de la fôret de la Chalouzais

Une après-midi en forêt

D’après les tempêtes

Léa Muller

samedi 9 mars 2024

de 15h à 19h