2021_LRM_Revue_n3

identité visuelle © Jocelyn Cottencin, Studio Lieux Communs

Revue

Lili, la rozell et le marimba / revue n°3


éditeur·sLa Criée centre d'art contemporain

diffuseurPaon diffusion

direction éditorialeSophie Kaplan

comité éditorialLotte Arndt, Baptiste Brun, Jean-Roch Bouiller, John Cornu, Katia Kameli, Émilie Renard

auteur·rice·sGilles Amalvi, Charline Ducottet, Emma Flippon, Simon Gauchet, Olivier Hadouchi, Katia Kameli, Guillaume Lambert, Léa Muller, Johanna Rocard (L'Ecole Parallèle Imaginaire), Lotte Arndt, Jean-Roch Bouiller, Baptiste Brun, John Cornu, Hassan Darsi, Florence Renault-Darsi, Aurélie Ferruel & Florentine Guédon, Suzanne Husky et Stéphanie Sagot (Le Nouveau Ministère de l'agriculture) Katia Kameli, Sophie Kaplan, Émilie Renard, Mathilde Vaillant, Sandrine Wymann

graphismeJocelyn Cottencin, Studio Lieux Communs, Rennes, assisté de Élie Quintard

caractéristiques techniques142 pages
pages intérieures noir & blanc
couvertures couleur
français
format : 33 × 24 cm

ISBN978-2-906890-35-0

prix15 € - disponible en librairie et à La Criée


La revue Lili, la rozell et le marimba accompagne le cycle artistique éponyme qui prend place à La Criée centre d’art contemporain à Rennes de 2019 à 2022. Ce cycle d’expositions, événements, résidences et recherches interroge les relations entre productions, savoirs locaux et art contemporain. La revue a pour ambition de prolonger et d’élargir les questionnements soulevés par les artistes invité·es. La revue rassemble des contributions d’artistes, de penseur·ses et de chercheur·ses d’horizons divers.

Via des études de cas, des textes théoriques, des interventions artistiques, elle souhaite poser les questions suivantes.

  • Sous quelles formes la richesse des apports et influences entre arts dits contemporains et arts dits traditionnels (de faire, artisanaux, folkloriques, populaires, bruts, naïfs, etc.), entre modernité et tradition, entre local et global, se décline-t-elle dans la création contemporaine ?
  • De quelles manières les artistes travaillent-ils aujourd’hui à partir de contextes dit locaux ?
  • Comment les artistes participent-ils à repenser les liens entre savoir du peuple et savoir savant, entre local et global, entre l’autochtone et l’étranger ?
  • Comment les récits personnels sont-ils les véhicules de l’Histoire ? Est-on légitime à parler d’une histoire qui n’est pas la sienne ? D’où parle-t-on ?
  • Comment parle‑t-on ?

Le numéro 3

Ce numéro s’intéresse à des artistes qui quittent les villes, qui restent ou s’installent à « la campagne » : pourquoi ? Comment ? Quels liens tissent-ils ou elles avec leur environnement ? Que nous disent ces artistes des utopies anciennes et des imaginaires sombres actuels ? La notion de vernaculaire est communément liée à celle d’ancrage dans une localité, et celle d’art contemporain à des formes de circulations internationales (biennales, marché de l’art, etc.). Existe t’il un « art contemporain vernaculaire », qui décrirait une sorte de mouvement inverse : celui d’un art à la fois sédentaire et connecté à divers pôles locaux dans le monde ?

  • La parole est ici largement donnée aux artistes :
  • à travers des entretiens richement illustrés : les artistes Aurélie Ferruel & Florentine Guédon, en conversation avec Sophie Kaplan ; l’artiste Katia Kameli avec Olivier Hadouchi autour de la figure du cinéaste René Vautier ; la chorégraphe Latifa Laâbissi avec Lotte Arndt ; la curatrice Marianne Lanavère avec Émilie Renard ; Hassan Darsi et Florence Renault-Darsi (La source du Lion), en conversation avec Sandrine Wymann ;
  • via des portfolios et cartes blanches données à des artistes et collectifs : John Cornu et Mathilde Vaillant, Hassan Darsi, L’École Parallèle Imaginaire (Gilles Amalvi, Charline Ducottet, Emma Flippon, Simon Gauchet, Guillaume Lambert, Léa Muller, Johanna Rocard), Le Nouveau ministère de l’agriculture (Suzanne Husky et Stéphanie Sagot).


emilie-mariane

Marianne Lanavère jette son costume de directrice aux orties

La Criée centre d'art contemporain s'associe à la Revue 02 pour vous offrir cet article, extrait de la revue "Lili, la rozell et le marimba", n°3.

LLLRLM_rose_orange

Revue

Lili, la rozell et le marimba

Lotte Arndt, Jean-Roch Bouiller, Baptiste Brun, John Cornu, Katia Kameli, Sophie Kaplan, Émilie Renard

2019-2021