Nosotros no sabíamos

León Ferrari

21 septembre
26 octobre 2009

Expositions hors-les-murs

Léon Ferrari, série Nunca Mas, 1995-2007

À partir d’un projet conçu et proposé par l’association Travesías, l’école régionale des beaux-arts, le musée de la danse, La Criée centre d’art contemporain s’associent pour renforcer un réseau croisé de la création contemporaine entre Rennes et l’Argentine.

Présentation

L’association Travesías développe depuis quelques années des projets au confluent des arts plastiques et de l’écriture. Elle organise des déplacements d’artistes, de poètes et de théoriciens, dans l’idée de générer du lien entre des régions en dehors des grands axes. Elle contribue ainsi à mener une réflexion sur les manières de faire et de penser l’art aujourd’hui. Le réseau, la relation humaine dans des allers-retours, le passage du local au global sont les concepts clés du projet de Travesías dans cette ère du tout virtuel.

León Ferrari est né en 1920 à Buenos Aires. En 1964, Il participe au groupe d’artistes de l’institut Torcuato Di Tella, siège de l’avant-garde artistique à Buenos Aires. En 1965, il présente La Civilisation occidentale et chrétienne au prix de l’institut Torcuato Di Tella. Il s’agissait d’une réplique d’un bombardier américain sur lequel était fixée une figure du Christ crucifié. Cette pièce est devenue un paradigme dans la tradition de l’avant-garde esthétique et politique de l’art du XXe siècle.

León Ferrari a participé à de nombreuses expositions en Europe et sur le continent américain comme la dernière biennale de São Paulo et celle du Mercosur à Porto Alegre. En 2007, il a obtenu le Lion d’or à la biennale de Venise et a participé à la Documenta 12. Le MoMA de New York a montré en 2009 son travail dans l’exposition « Tangled Alphabets » avec l’artiste brésilienne Mira Schendel.

L’historienne de l’art Andrea Giunta, spécialiste de l’art argentin des années soixante, a suivi l’ample trajectoire artistique de Ferrari dès sa participation polémique au prix de l’institut Torcuato Di Tella en 1965 jusqu’à son exposition anthologique au Mexique en 2008. Son livre El Caso Ferrari. Arte, censura y libertad de expresión en la retrospectiva en el centro cultural Recoleta, 2004-2005, publié en 2008, réunit des textes pour aborder la complexité des relations entre art, censure et société.

organisation :
-- Association Travesías

partenaires :
-- musée de la danse, Rennes
-- école régionale des beaux-arts, Rennes

performances :
-- Héliogravures
de Julien Jeanne autour de l’oeuvre héliographiée de León Ferrari

lundi 21 septembre durant le vernissage de l’exposition
vendredis 25 septembre 2, 9, 16 octobre à 19h

musée de la danse, 38 rue Saint-Melaine, Rennes

Photos de l’exposition

Artiste et commissaire de l’exposition

Œuvres produites