Yoan Sorin et Florian Sumi

Yoan Sorin est né en 1982 à Cholet, France, il vit et travaille à Douarnenez, France.
Florian Sumi est né en 1984 à Dijon, France, il vit et travaille à Paris, France.


2019_2_personne_dsc_6227

Yoan Sorin et Florian Sumi, Das Land – Les Idiots, 2019
vidéo HD, couleur, son, 6 min 44 sec

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes
courtesy des artistes et de la galerie Valeria Cetraro, Paris
photo : Benoît Mauras

LaCriee_SorinYoan_SumiFlorian_DasLandLes-Idiots

Yoan Sorin et Florian Sumi, Das Land – Les Idiots, 2019

vidéo HD, couleur, son, 6 min 44 sec (capture)

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes
courtesy des artistes et de la galerie Valeria Cetraro, Paris

2019_2_personne_dsc_6183

Yoan Sorin et Florian Sumi, Das Land – Les Idiots, 2019

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes
courtesy des artistes et de la galerie Valeria Cetraro, Paris
photo : Benoît Mauras

Das Land - Les Idiots, 2019

vidéo HD, couleur, son, 6 min 44 sec

Le film Das Land – Les Idiots est un fragment d’une histoire imaginée autour d’une île.

Un groupe de quatre jeunes hommes, tous vêtus de blanc et munis d’amulettes électroniques, s’emploie à répéter des actions a priori absurdes, mais qui répondent à leur propre logique. Le groupe, vivant en communauté, semble organisé, avec ses rites, ses danses et ses usages. Les hommes cherchent des ressources, creusent, trouvent des rebuts informatiques qu’ils vendent sur une place de marché. Les appareils informatiques, vestiges ou grigris archéologiques, deviennent une valeur d’échange avec un monde extérieur inconnu. Ces idiots vivent dans un présent, hors du temps. Ils composent avec ce qui est là, au rythme d’un chant italien très ancien. Il s’agit du Secondo Coro Delle Lavandai (Second chœur des blanchisseuses), un chant originaire des Pouilles, repris dans la fable musicale napolitaine La Gatta Cenerentola (Le Chat Cendrillon) en 1976. Le chat semble d’ailleurs avoir laissé une trace sur un pantalon de l’un des idiots. Le film prend la forme d’une installation, avec quelques grigris et amulettes électroniques suspendus à l’écran. Les artistes dévoilent ainsi différents schémas qui nous relient au monde et dont il nous appartient de déterminer le sens.


La Criee_AnaAna_AtomicGarden1

Exposition

Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains

Dove Allouche, Basma Alsharif, Burkard Blümlein, Charbel-joseph H. Boutros, Maggie Madden, Anthony McCall, Evariste Richer, Yoan Sorin et Florian Sumi, Stéphanie Saadé, Ana Vaz

du 6 avril au 26 mai 2019