Yann Sérandour

né en 1974 à Vannes, France
vit et travaille à Rennes, France


2017_4_serandour_DSC_922x615_

Yann Sérandour, vue de l’exposition Pièces pour clavecin, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2017

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photos : Benoît Mauras

Dance Floor, 2017

tapis de danse PVC, plancher de bois, 496 x 496 cm

La scène prête à accueillir les clavecins pour le récital s’intitule Dancefloor, un clin d’œil aux talents de danseur de Chambonnières et à la matérialité de la pièce, composée d’un tapis de danse noir et blanc découpé en damier.

Le damier est également un motif récurrent dans la peinture du 17e siècle, notamment de Vermeer. On le retrouve par exemple dans Le Concert (1664) où est représenté un clavecin ou dans L’Art de la peinture (1666).


2017_4_serandour_DSC_3500_3840_

Yann Sérandour, Récital, vue de l’exposition Pièces pour clavecin, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2017

graphisme : Jocelyn Cottencin et Yann Sérandour

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Benoît Mauras

Récital, 2017

affiche sérigraphie, cadre en chêne, 178 x 121, 5 cm
30 exemplaires

Au mur de l’espace principal transformé en salle de concert, une affiche sérigraphiée annonce les dates du récital selon un programme défini par Yann Sérandour et Pascal Dubreuil.

Chaque récital comprend l’interprétation de l’une des Pièces de Clavessin, deux livres publiés en 1670 par Jacques Champion de Chambonnières.

Pour la création de l’affiche, Yann Sérandour a sollicité la collaboration de l’artiste et graphiste Jocelyn Cottencin. Elle associe le rose utilisé dans une œuvre précédente 1 de Yann Sérandour aux tonalités cuivre, or, argent rappelant les couleurs des cordes du clavecin en fer, cuivre et laiton. Comme une reprise de partition colorimétrique, il a choisi le même rose pour peindre le mur de La Criée.

[1] L’Enseigne (How to Train Your Dog), 2015


2017_4_serandour_DSC_3428_3840_

Yann Sérandour, Parterre, vue de l’exposition Pièces pour clavecin, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2017

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photos : Benoît Mauras

Parterre, 2017

6 plots de châtaignier, ca. 40 x450x 40 cm chacun

Parterre, nom donné à l’emplacement des sièges situés devant la scène, désigne ici l’assise composée de six plots en bois brut.

Il s’agit de billes ou grumes qui ont été débitées en plateaux parallèles et reconstituées en plaçant des tasseaux entre chacun des plateaux pour favoriser le séchage du bois, tels qu’on peut les retrouver dans les menuiseries et les ateliers de facteurs de clavecins. Les différentes essences en présence dans la salle des concerts rappellent celles utilisées pour la fabrication de l’instrument. Les bois variant selon les régions (Italie, France, Pays-Bas, etc.), les pièces musicales ou ornementales (chêne ou hêtre pour la structure : le tablier ; épicéa pour la table d’harmonie, etc.), chaque clavecin produisant ainsi une sonorité singulière.


2017_4_serandour_DSC_3493_3840_

Yann Sérandour, Le Bon Coin / Khéops, vue de l’exposition Pièces pour clavecin, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2017

photo : Benoît Mauras

2017_4_serandour_DSC_3438_3840_

Yann Sérandour, Le Bon Coin et Dual Truth, vue de l’exposition Pièces pour clavecin, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2017

production : La Criée centre
d’art contemporain, Rennes

photo : Benoît Mauras

Le Bon Coin / Khéops, 2017

paire de fauteuils anciens dégarnis, 85 x 60x 60 cm chacun
tirage pigmentaire encadré, 34 x 51 cm

S’il est possible de s’asseoir sur le Parterre de la salle des concerts sans écouter le clavecin, le salon d’écoute permet de l’entendre, sans pour autant permettre l’assise sur les fauteuils depouillés de leur garniture confortable. Leur titre, Le Bon Coin (Khéops), fait écho à leur provenance.

Yann Sérandour les a trouvés sur le site de vente en ligne de particuliers. En faisant des recherches pour l’exposition, il a eu la surprise de découvrir la photographie de fauteuils anciens pris sur un sol en damier avec un chien apparaissant au coin. Heureux hasard, l’artiste a choisi d’exposer la photographie extraite du site, avec l’accord de son auteure, bouclant ainsi la boucle de l’affiche.


2017_4_serandour_DSC_3443_3840_

Yann Sérandour, Dual Truth, vue de l’exposition Pièce pour clavecin, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2017

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes et gb agency, Paris

photo : Benoît Mauras

Dual Truth, 2017

installation sonore, 2 disques vinyle, présentoir en bois, 2 platines vinyle Dual, boîtier de mixage 2 voies, amplificateur à tubes, paires d'enceintes, vitrine, 265 x 305 x 50 cm, édition de 1

Dans la vitrine du salon d’écoute, deux platines vinyles de marque Dual jouent simultanément, à la demande, Vérité du clavecin incluant la suite en Ré mineur de Chambonnières.

Les pochettes du disque, édité en 1977, se chevauchent sur un présentoir en bois. Le son est diffusé sur des enceintes via un amplificateur à tubes haute-fidélité (Hi-Fi), un système permettant de réincarner le plus fidèlement possible la source enregistrée. Le décalage temporel qui s’accentue graduellement entre les deux sources confronte les deux « vérités » annoncées sur la pochette du disque. Cette dernière ne mentionne aucun nom de compositeur, privilégiant l’interprétation et la reproduction plutôt que l’auteur d’origine. Dans cette installation sonore intitulée Dual Truth, Yann Sérandour joue le contrepoint en superposant deux lignes musicales et en exhibant sous vitrine un dispositif de diffusion sonore qui se veut transparent. Il souligne ainsi la reproduction du son, à travers l’évolution des systèmes de captation et de diffusion, mais aussi le décalage dans la réception. La pièce de clavecin jouée et dansée à l’origine dans les salons de l’aristocratie en Europe se retrouve aujourd’hui reproduite et exposée comme une pièce de musée, un objet de collection et de fétichisation.


YannSerandour_LaCriee_ImagePrincipale

Exposition

Pièces pour clavecin

Yann Sérandour

du 16 septembre au 19 novembre 2017

Titre_Cycle_AlorsQueJEcoutaisMoiAussi_LaCriee

Cycle

Alors que j’écoutais moi aussi […]

Félicia Atkinson, Julien Bismuth et Yann Sérandour

de janvier 2017 à février 2018