LaPluie_LaCriee

Ana Vaz, Atomic Garden (capture du film), 2018

courtesy de l’artiste et Spectre productions
avec le soutien de Khiasma

identité visuelle © Lieux Communs

2019_2_personne_dsc_6099-copie

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6108-copie

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6105-copie

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6143

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6168

Dove Allouche, Fumeur noir_2, Fumeur noir_4, Fumeur noir_7, Fumeur noir_9, Fumeur noir_10, 2010
négatifs sur papiers gelatino-argentiques virés à l’or, 20 x 25 cm chaque, 53 x 62,5 x 3 cm encadrés

courtesy de l’artiste et de gb agency, Paris
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6159-copie

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

Anthony McCall, Landscape for Fire, 1972 – film 16 mm, couleur, son, numérisé en 2005, 7 min 5 sec
Anthony McCall, Landscape for White Squares, 1972 – film 16 mm, couleur, son, numérisé en 2007, 3 min 20 sec

courtesy de l’artiste et de la galerie Martine Aboucaya, Paris
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6163-copie

Evariste Richer, En attendant la foudre #2, 2019
tortue fossile, barre de cuivre, 34 x 29 x 315 cm

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes
courtesy de l’artiste et de Meessen De Clercq, Bruxelles
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6164

Evariste Richer, En attendant la foudre #2, 2019
tortue fossile, barre de cuivre, 34 x 29 x 315 cm

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes
courtesy de l’artiste et de Meessen De Clercq, Bruxelles
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6132-copie

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6124-copie

Evariste Richer, L’herbe, 2019
plâtre, sélénite

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

courtesy de l’artiste et de Meessen De Clercq, Bruxelles

photo : Benoît Mauras

LaCriee_EvaristeRicher_Masqueafairetomberlaneige1

Evariste Richer, Masque à faire tomber la neige #1, 2010
calcite, 37 x 31 cm

collection SCP AMARANTE – Catherine Hellier de Verneuil

Evariste-Richer-Masque-a-faire-tomber-la-neige2

Evariste Richer, Masque à faire tomber la neige #2, 2010
calcite, 33 x 27 cm

collection Nina Rodrigues – Ely

2019_2_personne_dsc_6110-copie

Maggie Madden, Partly Cloudy, 2016 et Untitled, 2018

courtesy de l’artiste et de la galerie Mother’s tankstation, Dublin, London
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6112-copie

Maggie Madden, Partly Cloudy, 2016

câbles téléphoniques blanc, rouge, vert, noir bleu, marron, 58 x 51 x 5 cm

courtesy de l’artiste et de la galerie Mother’s tankstation, Dublin, London
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6113-copie

Maggie Madden, Untitled, 2018

sac plastique vert, sac poubelle noir et câble téléphonique blanc, 34 x 46 x 5 cm

courtesy de l’artiste et de la galerie Mother’s tankstation, Dublin, London
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6122-copie

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6119-copie

Charbel-joseph H. Boutros, Night Cartography #3, 2017
masque de nuit, cire de bougie votive, rêves, souhaits

courtesy de l’artiste et de la galerie Grey Noise, Dubaï

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6137-copie

Charbel-joseph H. Boutros, Days Under Their Own Sun, depuis 2013

sept feuilles de calendrier libanais, soleils
4 février 2017, soleil de Mont Liban ; 25 mai 2017, soleil de Paris ; 10 juillet 2017, soleil d’Amorgos ; 18 août 2017, soleil de Beyrouth ; 3 septembre 2017, soleil de Paris ; 15 novembre 2017, soleil de Bruxelles ; 12 décembre 2017, soleil de Beyrouth, 10 x 7 cm chaque

courtesy de l’artiste et de la galerie Grey Noise, Dubaï

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6152-copie

Stéphanie Saadé avec Charbel-joseph H. Boutros, When Two Artists Meet, 2015

cheveu de l’artiste Stéphanie Saadé, cheveu de l’artiste Charbel-joseph H. Boutros

courtesy des artistes et de la galerie Anne Barrault, Paris
photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6150

vue de l’exposition Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, La Criée centre d’art contemporain, Rennes, 2019

photo : Benoît Mauras

2019_2_personne_dsc_6141-copie

Stéphanie Saadé, Habitation, 2018

nid de guêpe maçonne, clous, 6 x 6 x 6 cm

courtesy de l’artiste et de la galerie Anne Barrault, Paris

LaCriee_AlsharifBasma_StoryofMilkandHoney

Basma Alsharif, The Story of Milk and Honey (L’histoire du lait et du miel), 2011

vidéo, couleur, 9 min 45 sec (capture)

courtesy de l’artiste et de la galerie Imane Farès, Paris

La-Criee_AnaAna_AtomicGarden1

Ana Vaz, Atomic garden, 2018
film 16 mm numérisé, couleur, son, 7 min 34 sec (capture)

courtesy de l’artiste et Spectre productions
avec le soutien de Khiasma

La-Criee_AnaVaz_AtomicGarden2

Ana Vaz, Atomic garden, 2018
film 16 mm numérisé, couleur, son, 7 min 34 sec (capture)

courtesy de l’artiste et Spectre productions
avec le soutien de Khiasma

2019_2_personne_dsc_6227

Yoan Sorin et Florian Sumi, Das Land – Les Idiots, 2019
vidéo HD, couleur, son, 6 min 44 sec

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes
courtesy des artistes et de la galerie Valeria Cetraro, Paris
photo : Benoît Mauras

Exposition

Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains

Dove Allouche, Basma Alsharif, Burkard Blümlein, Charbel-joseph H. Boutros, Maggie Madden, Anthony McCall, Evariste Richer, Yoan Sorin et Florian Sumi, Stéphanie Saadé, Ana Vaz


À l’inquiétude, à la démesure, aux replis qui nous traversent, à cet âge de la terre accéléré précipité, la nouvelle exposition collective de La Criée centre d’art contemporain répond en proposant une pause, une suspension. Elle le fait avec la candeur oublieuse promise par le jour qui se lève.

Son titre, Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains, est le dernier vers d’un célèbre poème d’amour du poète et peintre américain e.e. cummings, écrit en 1931.

Rassemblant des œuvres qui se caractérisent par une attention à l’invisible, au fugace, Personne, pas même la pluie, n’a de si petites mains oppose à la fureur tapageuse de nos quotidiens la beauté fragile de ce qui pousse et bat lentement.

Comme le poète, qui floute les frontières entre l’humain et la nature en personnifiant la pluie, les œuvres de cette exposition se situent au point de jonction entre artefacts naturels et objets fabriqués, entre sensation et sentiment.

Comme le poète, qui prête des mains à la pluie et inversement, les œuvres rassemblées ici interrogent une distance – au temps, à l’espace, au présent – qui, se mesurant, se réduit ou du moins s’apprivoise.
Comme le poète, qui aime, l’exposition se veut le reflet d’une tendresse, sinon d’un éblouissement.

Et demain nous retournerons au feu.



Rencontre

Charbel-joseph H. Boutros, Stéphanie Saadé, Yoan Sorin, Florian Sumi et Sophie Kaplan

samedi 6 avril 2019, 15h

GillesAmalvi

Rayon vert

Tes Chansons

Gilles Amalvi

samedi 18 mai 2019

20h et 21h

Visuel-a-croquer-Line-Simon

Visites-ateliers

« à croquer »

Line Simon

dimanche 14 avril et dimanche 5 mai 2019

14 h 30

DAR_visitecontée_F.Debas

Visite de traverse

Visite contée

François Debas

samedi 27 avril 2019

17h

2019_2_personne_dsc_6124-copie

Œuvres produites

Evariste Richer

  • L'herbe, 2019
  • En attendant la foudre #2, 2019
2019_2_personne_dsc_6227

Œuvres produites

Yoan Sorin et Florian Sumi

  • Das Land - Les Idiots, 2019