framboises

Aziyadé Baudouin-Talec, Framboise, aquarelle, crayon à papier, 2019

Rayon vert

performances littéraires et culinaires

Les nourritures criées

Hilary Galbreaith, Valérie Mréjen, Aziyadé Baudouin-Talec, Barbara Manzetti


« ah le bigorneau, deux sous le bigorneau
les escargots, ils sont frais, ils sont beaux
On les vend six sous la douzaine… »*

Parce qu’un marché est l’équivalent sur le plan sonore de plusieurs symphonies bruitistes ou mélodiques jouées simultanément, et que les correspondances entre les sons, les mots et les saveurs y sont chaque fois renouvelées mais impossible à goûter, je souhaite réaliser le programme que propose Albertine dans La Prisonnière de Marcel Proust : présenter l’assemblage d’un discours chanté lié à un met et simultanément sa saveur en compagnie d’écrivains, d’artistes et de performeurs. Entre la métamorphose de l’imaginaire d’une saveur portée par des paroles mélodiques en goût, quelles distances traversées ? Quelles impossibles correspondances ? Quels mondes parallèles ?

La nourriture se présente comme un paysage, paysage sonore, visuel et gustatif. Les artistes proposeront un texte accompagné de nourriture afin de faire goûter au public leurs paroles.

* Marcel Proust, La Prisonnière, éditions Folio Classique, p. 107-120



Atthegates2

Exposition

At the Gates

Maja Bajevic, Camille Ducellier, Monique Frydman, Navine G. Khan-Dossos, Jesse Jones, Teresa Margolles, Olivia Plender, Artists’ Campaign to Repeal the Eighth Amendment

du 15 juin au 25 août 2019

Aziyadé Baudouin-Talec

née en 1989
Auteure et performeuse, elle se consacre à l’écriture dans ses rapprochements avec l’art contemporain et la danse. Elle crée Les Écritures bougées en 2016, structure de production et de diffusion de la littérature contemporaine au travers de lectures-actions.