Éric Giraudet de Boudemange

né en 1983 à Boulogne Billancourt, France
vit et travaille entre Paris, France et Amsterdam, Pays-Bas


Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange, vue de l’exposition Yvain, mout fus or oublians, galerie Éc’arts, Rennes, 2018

photo : Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange, vue de l’exposition Yvain, mout fus or oublians, galerie Éc’arts, Rennes, 2018

photo : Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange, vue de l’exposition Yvain, mout fus or oublians, galerie Éc’arts, Rennes, 2018

photo : Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange, vue de l’exposition Yvain, mout fus or oublians, galerie Éc’arts, Rennes, 2018

photo : Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange, vue de l’exposition Yvain, mout fus or oublians, galerie Éc’arts, Rennes, 2018

photo : Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange

Éric Giraudet de Boudemange, vue de l’exposition Yvain, mout fus or oublians, galerie Éc’arts, Rennes, 2018

photo : Éric Giraudet de Boudemange

Yvain, mout fus or oublians, 2018

vidéo, double projection, son, 11 min

Yvain, mout fus oublians est un diptyque vidéo réalisé par Éric Giraudet avec la contribution d’étudiants – enseignants en Master MEEF arts plastiques et des collégiens de la Binquenais, lors de sa résidence à l’ESPE – site de Rennes.

Composé à la fin du XIIe siècle en un mélange champenois et d’ancien picard, Le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes relate les aventures de messire Yvain compagnon du roi Arthur. Afin de mériter les faveurs de Laudine, sa dame, le chevalier lui a promis de revenir après un an d’exploits valeureux. Alors qu’il tournoie le cœur léger au côtés de messire Gauvin, la messagère de sa belle vient le trouver : « Yvain, tu as donc bien perdu la mémoire ». Emporté par ses actes de bravoure, le chevalier a faillit à son serment. Fou de désespoir, il fuit alors la civilisation, s’enfonce dans la forêt, quitte ses habits, la parole et la raison.

Yvain, mout fus or oublians fait partie d’une séries d’œuvres autour de la figure médiévale de l’homme sauvage et de ses représentations contemporaines de Tarzan aux expériences langagières sur les primates. L’homme des bois, la bête cachée, à mi-chemin entre la civilisation et les esprits elfiques de la nature, interroge en effet notre passé à l’aube de la parole et de la conscience humaine. Ici, Yvain glisse progressivement sur un sol sans fond, à la merci des reversements de l’espace, des corps qui le heurtent et l’effleurent.

L’installation est le fruit de deux semaines de travail et d’expérimentations avec sept étudiants en master 2 arts plastiques à l’ESPE Bretagne – site de Rennes, les collégiens du collège la Binquenais ainsi que les étudiants CPE et professeurs documentalistes. C’est une recherche autour d’une langue familière et lointaine à la fois, que nous avons tenté de nous approprier en la pliant comme l’espace de nos chorégraphies.

Éric Giraudet de Boudemange


vidéo "Yvain, mout fus or oublians"

Éric Giraudet de Boudemange

Résidence

Yvain, mout fus or oublians

Éric Giraudet de Boudemange

d'octobre 2017 à février 2018