le département du plaisir

Camille Bondon, 10 mots doux à partager, vue de l’exposition département du Plaisir, centre hospitalier Guillaume Régnier, Rennes, 2017

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Camille Bondon

le département du plaisir

Camille Bondon, 10 mots doux à partager centre hospitalier Guillaume Régnier, Rennes, 2017

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Camille Bondon

10 mots doux à partager

Camille Bondon, 10 mots doux à partager, vue de l’exposition département du Plaisir, centre hospitalier Guillaume Régnier, Rennes, 2017

production : La Criée centre d’art contemporain, Rennes

photo : Camille Bondon

Tracts

10 mots doux à partager

Camille Bondon


éditeur(s)La Criée centre d'art contemporain, Rennes

caractéristiques techniques10 tracts format A5
teintes pastels assorties,
2 éditions de 1000 exemplaires


prix gratuit


L’édition 10 mots doux à partager figure parmi les œuvres produites par Camille Bondon à l’occasion du projet département du Plaisir, Fonds de la Pensée, qui a pris place au centre hospitalier Guillaume Régnier de janvier à mai 2017.
Invitée par La Criée centre d’art contemporain dans le cadre du cycle Alors que j’écoutais moi aussi […], l’artiste Camille Bondon a développé un projet de transmission et de création, en dialogue avec les personnes en soin du centre hospitalier Guillaume Régnier de janvier à mai 2017.

Ayant un goût prononcé pour ouvrir des fenêtres sur nos processus de pensée, Camille Bondon a décidé d’explorer lors d’ateliers les chemins du plaisir et de travailler et créer, avec l’aide de personnes en soin au sein service G4, une série d’œuvres basées sur la parole et l’échange.

Pour les tracts des 10 mots doux à partager, l’artiste a choisi parmi les phrases échangées avec les patients celles résolument adressées à autrui avec tendresse, douceur, bienveillance et humour, qu’elle a recopié à la main et imprimé sur des feuilles de couleurs pastels. Ces tracts ont été d’abord distribués par les patients dans et à la sortie de l’hôpital, puis se sont également échangés à Rennes et ont été envoyés à des connaissances, amis par l’artiste et l’équipe de La Criée.

La littérature et les mathématiques possèdent leur département à l’université. Le plaisir, lui, n’a pas encore le sien. Pourtant, ce serait formidable qu’il fasse lui aussi l’objet d’études, d’expérimentations et d’enseignements afin qu’il se développe pleinement en chacun. Alors pendant 6 mois nous, artiste, patients, soignants et amis, avons ouvert le département du Plaisir afin de palier à cette absence. Nous avons regardé et inventorié les situations qui nous en procurent, en relevant les menus plaisirs plutôt que les plus spectaculaires. Nous avons cherché à le cultiver comme on fait pousser des plantes, en le racontant, en le dessinant, en lui fabriquant des autels. Nous avons expérimenté au quotidien comment faire croître notre plaisir et vous partageons expériences, récits et outils pour continuer l’étude et la propagation de ce sentiment agréable.

Camille Bondon, mai 2017



le departement du plaisir_visuelweb

Résidence

Département du Plaisir

Camille Bondon

d'octobre 2016 à juin 2017

Camille Bondon

Œuvres produites

Camille Bondon

  • 21 jours de plaisirs, 2017
  • 10 mots doux à partager, 2017
  • souvenirs heureux, 2017
  • plante de compagnie, 2017